Une histoire de dépendance au jeu

Dans le but de prouver les réelles conséquences négatives de la dépendance, certains ex-joueurs addicts choisissent de partager leur expérience. Ils écrivent souvent des longs articles relatant chacune des dures étapes auxquelles ils enduraient. Ils n’oublient pas non plus de mettre l’accent sur les éventuels problèmes liés à cette forme d’addiction, pour ne citer que les difficultés financières et les troubles comportementaux.

Heureusement que leurs témoignages sont souvent accessibles gratuitement sur certains sites Internet et blogs. En lisant leur histoire, de nombreux joueurs choisissent de jouer de manière responsable et de mettre des limites aussi bien en matière de mise qu’en termes de temps.

Divers cas nocifs liés à la dépendance

Accessibles en ligne, les jeux d’argents se proposent sous de nombreux types, dont les cartes, les paris online, le tirage et les jeux de grattage. Certains gens n’arrivent plus à maîtriser leur envie de jouer et ont facilement affaire à la dépendance, un comportement à la fois nocif et dangereux. Ceux qui ont la chance de s’en sortir souhaitent soutenir leurs amis qui sont encore dans ce combat. Ils donnent ainsi une liste complète des éventuels effets négatifs de l’addiction au jeu de hasard : chômage, dépression, isolement et dettes. D’autres joueurs accrocs font même face à des tentatives de suicide.

Les étapes ouvrant vers l’addiction

Selon les anciens joueurs addicts, la joie totale est au rendez-vous dès les premiers gains. Ils n’hésitaient pas à augmenter leur mise. Tout comme les joueurs normaux, ils ont affaire à des pertes et celles-ci deviennent de plus en plus conséquentes. Ils choisissent ainsi de les récupérer en se consacrant massivement au jeu. C’est la raison pour laquelle ils ont tendance à ignorer complètement leur emploi, un comportement qui ne répond pas, bien sûr, aux attentes de leurs patrons. A ce point, les conséquences négatives de la dépendance commencent à faire surface.

Dans l’espérance de pouvoir tout récupérer, ils s’engagent dans des moyens illégaux, et ce, afin d’avoir de l’argent. Ils augmentent leur mise tout en gardant la tête haute et étant persuadé qu’il finira par sortir gagnant. Et les problèmes commencent à s’accumuler.

« Je suis en train de me détruire », selon Alex

L’addiction au jeu concerne aussi bien les jeunes que les personnes âgées. Alex est un senior de 69 ans qui s’attache trop à la machine à sous et ne veut même pas quitter une seule seconde son activité favorite. Il souhaite toujours continuer à miser, même s’il constate que le jeu n’est plus du tout amusant. En une année, il a utilisé toutes ses épargnes. Il a également hâte de toucher sa pension mensuelle et de la consacrer entièrement au jeu. Ses dettes s’accumulent. Pourtant, il continue encore à jouer et considère le jeu comme l’unique issue pour résoudre facilement ses problèmes financiers. Malgré tout, il veut toujours avoir l’air d’une personne honnête et ne souhaite pas que ses progénitures soient au courant de son mauvais comportement. Mais est-ce qu’Alex sortira un jour de cette horrible situation ?