Le mécanisme du jeu : quid de la dépendance ?

Avec l’acceptabilité des jeux par la société actuelle, la dépendance au jeu peut frapper n’importe quel individu. Tout comme les drogues, les jeux rebranchent les circuits neuraux. C’est pourquoi le cerveau peut vite devenir accro dans la mesure où le joueur ne fait pas attention à sa façon de jouer.

L’addiction et le jeu

Pendant longtemps, on s’est accordé à dire que la dépendance au jeu est un phénomène rare et ne touche qu’une minorité de joueurs. L’addiction est une situation que même aujourd’hui les gens ont du mal à concevoir. Pourtant, ce phénomène touche de plus en plus de joueurs à travers le monde. Quel que soit le système mis en place pour le freiner, être addict ou non dépend de la seule volonté du joueur concerné. En effet, l’addiction est un ensemble de passion et de répétition d’habitude auquel personne n’a le contrôle. Ajoutée au jeu, elle provoque des euphories que le joueur veut revivre encore et encore sans vouloir ni pouvoir s’arrêter. C’est une véritable drogue pour le joueur.

De l’accessibilité du jeu

La plupart des pays du monde légalisent la pratique du jeu et le rendent ainsi plus accessible. De plus, grâce à l’avènement de l’internet, il n’est plus besoin de sortir de chez soi pour pouvoir jouer. Les jeux en ligne remplissent la toile. À cet effet, il est tout à fait logique que le nombre actuel de joueurs augmente un peu plus chaque jour. Il devient de plus en plus difficile de se mettre à l’abri du jeu pathologique face à la tentation et la frustration du quotidien.

Les gens trouvent du réconfort dans des jeux actifs comme les paris, le poker, etc. La poussée d’adrénaline, les récompenses, les gains d’argent sont les cokes qui poussent les joueurs à répéter les mêmes habitudes et entrer dans le processus de la dépendance aux étapes progressif, mais les effets sont certains et destructeurs. Il s’agit de la phase de gains, puis celle des pertes et enfin la phase de dépression.

Impacts de la dépendance

Même si un joueur est mis en garde des effets addictifs du jeu, son désir de succès et de gloire va s’amplifier au fil du temps. Tôt ou tard, ce sentiment devient incontrôlable et il cherchera toujours des défis plus risqués. C’est pourquoi, le seul moyen pour lui de ne pas tomber dans la dépendance est de garder en tête qu’il joue pour le plaisir. Le jeu dot être une des activités auxquelles il s’adonne et non sa seule activité pendant ses temps libres. L’addiction au jeu peut également le conduire à adopter de mauvaises habitudes tout aussi néfastes comme la dépendance aux produits comme l’alcool ou le tabac.